“ Je veux savoir qui a tué ma famille ”
C.S.

Quadruple meurtre d'Etterbeek: des soupçons contre un collègue du père de famille

Rédaction en ligne | Mis à jour le Lundi 1 Octobre 2012 à 08h53

Deux jours après le drame qui a frappé sa famille, nous avons rencontré Jasbir Singh, ce père de 39 ans qui a découvert, vendredi soir, sa femme et ses enfants égorgés au domicile familial d’Etterbeek.

L’homme a accepté de répondre à nos questions, malgré l’émotion qui le submerge, depuis le meurtre sauvage de Rajvir Kaur, 30 ans, et Najvot, Karmanvir et Manraj, respectivement 3,5 et 7 ans.

Jasbir, comment vous sentez-vous, deux jours après le drame?

J’ai mal. Je pense sans cesse à ma femme et mes enfants. Ils sont partis, je n’ai pas compris ce qui est arrivé, comment c’est arrivé. Il faut que je sache, parce que je suis papa. Mais je ne peux rien faire d’autre que d’attendre.

Pouvez-vous revenir, pour nous, sur votre tragique découverte?

Le dernier contact que j’ai eu avec ma femme, c’était un coup de fil vendredi, vers 12h30. Je suis cuisinier dans un restaurant à Woluwe-Saint-Pierre et j’étais au travail. Je sais qu’elle est allée chercher les petits à l’école à 15h30, je n’ai plus eu de nouvelles depuis. D’habitude, pourtant, elle m’appelle vers 17h. À 18h30, j’ai décidé de l’appeler, pour vérifier que tout allait bien. J’ai essayé sur le fixe et sur son GSM, mais sans succès. En temps normal, quand elle rate mon appel, elle me resonne tout de suite.

 

Soupçons contre un collègue

 

Par ailleurs, on apprend que lors de ses auditions par la police judiciaire fédérale de Bruxelles, Jasbir Singh, a émis des soupçons et mis en cause un collège travaillant en cuisine avec lui dans le restaurant "Shake Hands" à Woluwe-Saint-Pierre. C'est ce que rapportent  La Dernière Heure et Het Laatste Nieuws.

L'homme en question, un ressortissant du Bangladesh prénommé Alam et âgé entre 26 et 28 ans, devait en principe travailler vendredi mais ne s'est pas présenté au restaurant. Il y occupe le poste de plongeur.

 L'homme habite à Etterbeek et connaissait l'appartement des victimes. Il est introuvable depuis vendredi, jour des faits. Le père des enfants tués a expliqué qu'Alam était jaloux de son statut de bras droit du chef du restaurant. Selon Het Laatste Nieuws, un couteau a par ailleurs disparu des cuisines du restaurant.