PHOTONEWS_10680090-143
©Photonews

Coupe de Belgique: Anderlecht risque 2.000 euros d'amende suite aux incidents face au Standard

Belga | Publié le Jeudi 7 Décembre 2017 à 15h47

Le RSC Anderlecht a été poursuivi par le parquet de l’Union belge de football (URBSFA) après les incidents impliquant les supporters lors de la rencontre entre Anderlecht et le Standard (0-1) en Coupe de Belgique le 29 novembre dernier.

Suite à des jets de projectiles, l’arbitre de la rencontre Luc Wouters avait décidé d’arrêter le match. Le parquet a proposé une amende de 2.000 euros.

Le premier arrêt a suivi la chute du défenseur congolais du Standard Christian Luyindama, touché par un gobelet rempli de bière au début de la seconde mi-temps. Quelques instants auparavant, un fumigène avait également atterri sur la pelouse.

Le second a été décrété à un quart d’heure de la fin, lorsque l’entraîneur visiteur Sa Pinto s’est à son tour couché par terre après l’explosion à ses pieds d’un autre gobelet. Depuis lors, le coach portugais a été suspendu pour deux rencontres alors que le Sporting a échappé à une défaite sur un score de forfait.

Mais les champions en titre n’échapperont pas à une sanction. En effet, le parquet a réclamé une amende de 2.000 euros. Toutefois, le RSCA peut encore se porter devant la commission des Litiges, dans quel cas le dossier sera traité mardi prochain à 14h. Le club bruxellois a jusque dimanche pour faire appel.