PHOTONEWS_10681188-008

La Belgique condamne la décision de Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël

Belga | Publié le Jeudi 7 Décembre 2017 à 19h27

« Nous condamnons cette déclaration » du président américain Donald Trump annonçant une reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël et le transfert de l’ambassade américaine de Tel Aviv vers Jérusalem, a indiqué jeudi à la Chambre le Premier ministre Charles Michel.

Le chef du gouvernement belge a plaidé en faveur d’un renforcement de la diplomatie européenne au Proche-Orient. Pressé par nombre de parlementaires, il a fait connaître son intention d’évoquer sur le terrain diplomatique la résolution du parlement belge appelant à la reconnaissance d’un Etat palestinien, estimant qu’une reconnaissance formelle ne pourrait avoir lieu que dans un cadre européen.

L’opposition a noté l’évolution de la réaction de la Belgique à cette annonce du président Trump qui avait été qualifiée de « regrettable » par le ministre des Affaires Didier Reynders. Si elle a salué cette évolution, elle a regretté un manque d’ambitions dans les actes, soulignant notamment la possibilité pour la Belgique d’œuvrer, sur le plan bilatéral, à la reconnaissance d’un Etat palestinien.