10676938-008
François a été très efficace dans la raquette.

La réaction de Daniel Goethals après la défaite de BMH face à Demir Insaat: «Il ne nous a pas manqué grand-chose»

Rédaction en ligne | Publié le Mardi 14 Novembre 2017 à 23h28

Face aux favoris du Groupe G, les « Renards » ont manqué d’un peu de fraîcheur et de réussite pour pouvoir revendiquer la victoire, mais BMH garde toutes ses chances de qualification pour le second tour.

Au bout d’un match plutôt agréable à suivre et riche en intensité, les « Renards » ont certes concédé une 2e défaite dans ce 1er tour de Fiba Europe Cup, mais ont préservé leur « average » face aux Stambouliotes.

«  Nous n’avons jamais vraiment su entrer dans le rythme qui doit être le nôtre  » observait Daniel Goethals, raisonnablement déçu par l’issue des débats. «  Demir nous a un peu plombés d’entrée de jeu avec ses 5 unités d’avance à la 10e, puis nous a forcés à beaucoup jouer sur demi-terrain, là où je voulais que nous courions tant et plus ! Mais voilà, ils ont su cadenasser notre jeu de transition, tandis que nous n’avons pas su profiter d’une brouette de shoots ouverts en 1ère armure. On a senti un peu de doute s’installer dans l’équipe, puis, même si nous nous rendions coups pour coups, les Turcs ont toujours gardé le dessus, avec un Wright qui a su prendre le match à son compte. Au final, malgré ce manque de réussite sur le plan offensif, lié, je pense, à un petit manque de fraîcheur, nous avons tout de même accroché ce pensionnaire du championnat turc qui se devait de réagir. Demps et surtout Green étaient malades, tandis qu’un Tiby ne parvient plus à trouver le chemin des filets pour le moment. Je salue donc la force mentale de mes hommes, qui n’ont jamais lâché. On a juste été un peu soft ce soir…  »

Pour garder son sort en mains dans la course aux tickets pour le 2e tour, Mons devra s’imposer à Khimik le 06/12.

Jean-Michel Manderick