accident annick
Le conducteur de l’automobile grise sur le flanc roulait dans le bon sens. Il a pu s’en sortir.

Annick, 46 ans, 4e victime d'une route meurtrière: «Elle aurait pu couper son portefeuille en 10 pour aider quelqu'un», raconte son frère

Rédaction en ligne | Publié le Mercredi 15 Novembre 2017 à 10h08

Annick, 46 ans, a perdu la vie après être montée sur la route nationale 97 à contresens, ce lundi dans la soirée. Depuis 2010, 8 accidents mortels ont lieu sur « la Charlemagne » dont 4 cette année…

«  La Charlemagne, une route meurtrière et dangereuse ?  ». C’est la question posée par la zone de police Condroz-Famenne ce mardi dans un communiqué. Si tel est le cas de cette route, pourquoi  ?

Le communiqué fait suite à l’accident ayant eu lieu lundi dans la soirée. Annick, surveillante scolaire de Hamois, se dirigeait dans la direction de Ciney lorsqu’elle est montée sur la route nationale 97 à contresens.

Son frère, Bernard, est très abattu et nous dresse son portrait.

Un conducteur fantôme sur la route ? Les conseils de la police face à ce phénomène périlleux.

Notre article est à découvrir dans nos éditions digitales.