65879648_l

Accidents de la route: faut-il avoir peur du vendredi 13?

Y.H. | Publié le Vendredi 13 Octobre 2017 à 06h06

D’une manière générale, le vendredi est le deuxième jour de la semaine où se produisent le plus d’accidents corporels, derrière le samedi. La vitesse et l’alcool sont de loin des facteurs qui produisent le plus de drames sur la route. La malchance n’ajouterait-elle pas son grain de sel ? L’Agence wallonne pour la sécurité routière (AWSR) a analysé les accidents survenus les vendredis 13 de la dernière décennie.

On appelle cela la « paraskevidékatriaphobie », du grec « paraskevi » (vendredi). C’est la phobie du vendredi 13 liée à la superstition selon laquelle ce jour porterait malheur. D’une manière générale, le vendredi « normal » n’est pas des plus favorables sur la route. «  Sur les dix dernières années (2007-2016), on dénombre en moyenne 38 accidents corporels avec au moins un blessé le vendredi. C’est le deuxième jour de la semaine où il y a le plus d’accidents en Wallonie, derrière le samedi où la moyenne est de 39  », explique Belinda Demattia de l’AWSR.

> Qu’en est-il du vendredi 13 ?