Vulve Saint-Gilles
Un sexe féminin aurait été tracé sur la bâche de chantier.

Bruxelles: une nouvelle fresque sexuelle a fait son apparition!

Rédaction en ligne | Publié le Vendredi 13 Octobre 2017 à 17h52

Une nouvelle œuvre sexuelle serait apparue dans le paysage saint-gillois, juste en face du désormais célèbre Zizi, peint sur une façade de l’avenue du Parc. Juste en face, on peut voir sur une bâche de chantier, la croupe d’une femme et son sexe apparent.

Cette semaine, beaucoup de Saint-Gillois ont été interloqués par une image qui se dessine sur la bâche de chantier d’un immeuble au coin de la rue Théodore Verhaegen et de l’avenue du Parc. On y verrait un sexe féminin. Ce n’est pas la première fois qu’une image à caractère sexuel serait exhibée dans l’espace public de la commune. En 2016, c’est un zizi géant qui avait été peint sur la façade d’un immeuble avenue du Parc.

Un sexe féminin aurait été tracé sur la bâche de chantier.

Vincent Henderick (cdH), conseiller communal d’opposition s’était déjà opposé au maintien du Zizi à la Barrière, s’insurge face à l’apparition de ce nouveau dessin. «  J’avais prévenu il y a un an. Sans réaction officielle, d’autres fresques, d’autres tags, d’autres plus provocants encore, surgiraient. Et bardaf ! A force de ne pas réagir, à force de banaliser le sexe et la provocation gratuite, les autorités facilitent, voire encouragent, la surenchère dans cette dérive dans la vulgarité  », s’énerve-t-il.

Ce chantier est géré par la commune qui prévoit d’y construire des logements et un espace commercial. Si le dessin n’est pas retiré d’ici là, Vincent Henderick entend demander son enlèvement lors du prochain conseil communal à la fin du mois.