610884_001

La France, candidate à la tête de l'Unesco, «regrette» le retrait américain

Afp | Publié le Jeudi 12 Octobre 2017 à 17h43

La France, qui abrite le siège de l’Unesco à Paris et brigue la tête de l’organisation, a «regretté» jeudi le retrait américain et estimé que cette décision donnait «une signification nouvelle» à la candidature française.

«Nous regrettons la décision américaine de se retirer de l’Unesco dans une période où le soutien de la communauté internationale à cette organisation est primordial», a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Agnès Romatet-Espagne. «Notre candidature à la direction générale de l’Organisation prend, dans ces circonstances, une signification nouvelle», a-t-elle ajouté^.