PHOTONEWS_10661551-003

Tensions avec la Corée du Nord: les Emirats cessent de délivrer des visas aux Nord-Coréens

Afp | Publié le Jeudi 12 Octobre 2017 à 17h20

Les Emirats arabes unis vont cesser de délivrer des visas d’entrée aux Nord-Coréens, ainsi que de nouvelles autorisations pour les compagnies de Corée du Nord cherchant à s’installer dans ce pays du Golfe, a annoncé jeudi l’agence officielle WAM.

Abou Dhabi a également décidé, selon l’agence, de mettre fin à la mission de son ambassadeur non-résident à Pyongyang et à celle de l’ambassadeur non-résident de Corée du Nord aux Emirats arabes unis.

Ces décisions ont été prises en application des résolutions du Conseil de sécurité de l’Onu imposant des sanctions à la Corée du Nord en riposte à ses essais nucléaires et ses tirs de missiles.

Le 17 septembre, le Koweït avait donné un mois à l’ambassadeur de Corée du Nord pour quitter le pays et arrêté de délivrer des visas aux Nord-Coréens.

Le Koweït compte entre 2.000 et 2.500 travailleurs nord-coréens, selon un diplomate koweïtien de haut rang.

En septembre également, le Qatar a annoncé que les contrats des quelque 650 Nord-Coréens employés sur les chantiers du Mondial de football, qui expirent en 2018, ne seraient pas renouvelés.

Les Emirats comptent quant à eux quelque 1.300 Nord-Coréens sur leur territoire, selon une source diplomatique sud-coréenne.

Selon des sources diplomatiques asiatiques dans le Golfe, la Corée du Sud et le Japon font pression depuis plusieurs mois sur les monarchies de la région pour qu’elles arrêtent d’employer des travailleurs nord-coréens, arguant que l’argent qu’ils touchent profite au régime de Pyongyang.