d-20170920-3GZ3FN 2017-10-10 12:57:09

Ecoles numériques: Avant de quitter son poste, Jean-Claude Marcourt a repêché 60% d'écoles liégeoises!

Christian Carpentier (avec Guillaume Barkhuysen) | Publié le Jeudi 12 Octobre 2017 à 13h50

Sudpresse le dévoilait mardi : la polémique fait rage entre les actuel et ancien ministres wallons de l’Économie, Pierre-Yves Jeholet (MR) et Jean-Claude Marcourt (PS). En cause : 68 écoles que ce dernier a équipées en matériel numérique juste avant de devoir rendre les clés de son cabinet au libéral cet été, ce que M. Jeholet vient de découvrir.

Théoriquement 500 écoles devaient recevoir des équipements pour l’année 2017. Mais ce chiffre a grimpé à 568 écoles… car Jean-Claude Marcourt (PS) aurait repêché in extremis des projets avant de quitter ses fonctions ! «  Il n’est pas question ici d’une prise de décisions subjectives  » et «  il n’y a pas de favoritisme  », jurait alors le porte-parole de Jean-Claude Marcourt, interrogé par nos soins. «  Nous avons repris les projets qui bénéficiaient des meilleurs classements et nous avons également regardé les établissements les plus confrontés à la fracture numérique et qui nécessitaient une action rapide  ».

Vraiment ? À l’administration, on ne le confirme en tout cas pas. On y a en effet conservé deux « notes vertes » (des injonctions directes du ministre à ses fonctionnaires) dans le cadre de ce dossier. Elles datent des 29 juin et 17 juillet, alors que, pour rappel, Benoît Lutgen a tiré la prise du gouvernement wallon le 19 juin et que le nouvel accord de majorité a été conclu le 25 juillet.

Ces notes sont signées de la propre main du chef de cabinet de M. Marcourt. Et elles indiquent à l’administration les 68 projets que le Liégeois a décidé de repêcher dans cette période politiquement suspecte. Est-ce un hasard ? Toujours est-il que 41 projets sur 68 émanent d’établissements situés en province de Liège (dont 8 gérés par l’ULg), contre 14 en Hainaut, 6 dans le Namurois, 4 en Luxembourg et 3 en Brabant wallon.

Non seulement le bassin liégeois s’y taille la part du lion, mais les communes PS y sont également largement surreprésentées : Découvrez le tableau des écoles repêchées !