Capture2

L'émission «Marié au premier regard» interdite par le ministre Koen Geens? (vidéo)

Rédaction en ligne | Publié le Lundi 9 Octobre 2017 à 11h27

Invité sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » sur RTL-TVI, le ministre de la Justice, Koen Geens, s’est exprimé sur l’émission de téléréalité de la chaîne privée. Il lui a notamment été demandé s’il pourrait interdire l’émission.

Le ministre de la Justice a été consulté par Olivier Maingain au sujet de l’émission « Marié au premier regard ». «Monsieur Maingain m’a demandé mon avis en tant que ministre de la Justice, pas en tant que personne privée. Donc le ministre de la Justice peut dire qu’un vice de consentement est quelque chose de très sensible pour les fonctionnaires de l’état civil. Un vice de consentement parce qu’on peut s’être trompé sur la personne quand on se marie et on peut l’invoquer par après. La nullité du mariage est quelque chose qui se passe», explique-t-il à Christophe Deborsu sur le plateau de «C’est pas tous les jours dimanche».

S’il ne veut pas enlever aux téléspectateurs le plaisir de l’émission, Koen Geens doit également penser en sa qualité de ministre. «Je ne conteste pas le plaisir de ce programme, mais en tant que ministre de la Justice il faut que je sois prudent et que je dise aux gens : ‘faites attention quand vous vous mariez sans savoir avec qui vous vous mariez, ce n’est quand même pas une chose normale’. Est-ce vraiment nécessaire que ces gens se marient ? Ils peuvent aussi partir pendant six semaines.»

Mais que les gens se rassurent, le ministre de la Justice a confirmé qu’il n’avait pas le pouvoir d’interdire l’émission.«Ce sont les fonctionnaires de l’état civil qui doivent prendre leurs responsabilités. Ils peuvent demander un avis au procureur. À Bruxelles, un avis assez négatif avait été donné par le procureur à M. Maingain. Et de la sorte, j’ai demandé qu’il y ait une certaine uniformité. »