5.-Jodie-Devos-1024x580
La soprano Jodie De Vos, de Libramont, interprétera des classiques du jazz de la belle époque.

Rossignol aux rythmes du jazz pendant trois jours

Belga | Publié le Samedi 12 Août 2017 à 14h01

La 33e édition du Gaume Jazz Festival, organisé par les Jeunesses musicales du Luxembourg belge, a débuté vendredi sur le site du centre culturel et du parc du château de Rossignol (Tintigny).

Elle accueille à cette occasion plusieurs musiciens confirmés, ainsi que les productions les plus émergentes de la jeune génération, notamment belge. On notera notamment la présence de 110 musiciens professionnels, originaires de 12 pays et de plus de 130 musiciens amateurs.

 

Le festival a débuté ce vendredi à 17h30 avec un programme assez éclectique au sein duquel on relèvera, pour une première en Belgique, le chanteur tunisien Dhafer Youssef, accompagné de musiciens américains pour interpréter des poésies chantées.

 

Le samedi 12 août à partir de 15h00, place à un nouveau programme très varié avec notamment le duo hongrois composé de la chanteuse Veronika Harcsa et du guitariste Balint Guyémont. La soprano Jodie De Vos, native de Libramont et deuxième lauréate, en 2014, du concours musical international Reine Elisabeth de Belgique dédié au chant, interprétera, pour sa part, des classiques du jazz de la belle époque ainsi que des extraits de comédies musicales. Elle sera accompagnée de quelques ténors du jazz belge tels que Jean-Philippe Collard-Neven au piano, Steve Houben au saxophone et à la flûte et Jean-Louis Rassinfosse à la contrebasse.

 

Autre point fort de la journée de samedi: la prestation musicale du saxophoniste et clarinettiste français Sylvain Rifflet et son ensemble «Mechanics» qui a obtenu l’année dernière, avec sa musique hypnotique, une Victoire du Jazz.

 

Les activités musicales débuteront le dimanche 13 août à 15h00. Au programme: une «carte blanche» accordée à Steve Houben, accompagné pour la circonstance de Norbert Scholly à la guitare, Mimi Verderame à la batterie et Philippe Aerts à la contrebasse. Par ailleurs, le chanteur sud-coréen Youn Sun Nan, accompagné de musiciens américains, gratifiera le public de sa présence. Son concert constituera, selon certains, le point culminant du festival. Enfin, le groupe britannique «Get the Blessing» proposera un jazz futuriste, peuplé d’effets et d’improvisations.

 

Le Gaume Jazz Festival, qui a déjà accueilli depuis sa création plus de 700 concerts, veut laisser la voie libre aux expériences les plus multiples du jazz ainsi qu’à des productions plus métissées comme le funk, l’électro, le «world» ou le blues, sans oublier pour autant le jazz pur.