Nastassja 4

Nastassja Kinski: une ombre sur le lac Majeur

André CEUTERICK Au Festival de Locarno | Publié le Vendredi 4 Août 2017 à 22h38

Le festival de Locarno a entamé sa série d'hommages et de coups de cœur en accueillant Nastassja Kinski, star précoce des années 80 et mémorable héroïne de « Paris Texas » de Wenders, de « Tess » de Polanski ou encore de « Cat people » de Paul Schrader.

Depuis un certain temps, elle n'a plus fait que quelques apparitions au cinéma et ne s'est rappelée au souvenir du grand public qu'à l'occasion de certains événements people et autres festivals. C'est le cas à Locarno où l'ex-icone, aujourd'hui âgée de 56 ans, n'avait visiblement pas grand chose à dire en recevant le fameux léopard d'honneur, symbole du festival, si ce n'est quelques timides mercis susurrés dans plusieurs langues.

Incitée par le présentateur, elle énuméra aussi les noms de ces grands réalisateurs et acteurs qu'elle avait connus, avec une pensée attendrie pour John Hurt disparu au début de cette année. Embarrassée, peut-être un peu impressionnée par les 8000 spectateurs de la Piazza Grande, la plus grande salle de cinéma du monde ... en plein air (!), Nastassja Kinski avait presque l'air de se demander ce qu'elle faisait là, nous aussi. Décidément, l'égérie filante de Wenders n'est plus que le fantôme de sa gloire d'antan.

Reste à redécouvrir ces deux chefs-d'œuvre qui appartiennent désormais à l'histoire du cinéma : « Cat People » de Paul Schrader et « Paris Texas » de Wim Wenders. Une bonne excuse pour justifier un hommage avorté à leur star de l'époque.