PHOTONEWS_10641279-002
Marine le Pen, présidente du FN

Migraine ophtalmique, ou ce qui causa la perte de Marine le Pen lors du débat d'entre-deux-tours

Rédaction en ligne | Publié le Lundi 17 Juillet 2017 à 16h08

Le 3 mai dernier, la France est rassemblée autour du téléviseur, pendue aux lèvres des deux finalistes de la présidentielle française 2017. Un débat d’entre-deux-tours qui finit sur la défaite de la présidente du Front nationale, face à Macron. Que s’est-il passé ce jour-là ?

Mal préparée, fatiguée et malade, le 3 mai se présente mal pour la candidate de l’extrême droite. À 10h30, l’entourage de la femme a même envisagé de reporter le débat. Mais ce genre d’événement, cela ne se reporte pas.

Lorsqu’épuisée, le crâne martelé de coup et s’écriant, paniquée : « Bruno ! Bruno ! Je ne vois plus rien de l’œil gauche ! », Marine le Pen appelle son ophtalmologue, le diagnostic tombe : la candidate souffre d’une migraine ophtalmique.

Son entourage s’inquiète, mais la cheffe de parti ne se décourage pas : « On ne change pas ce qui est prévu ». Elle passe alors la matinée à régler tant bien que mal s’est problème de santé, entrecoupée de visites de ses conseillers afin de préparer au mieux la confrontation des finalistes.

Malgré les préparations et la ténacité de la femme, le sort était jeté. Le débat se passe, sans succès du côté du FN.