bodybuilder1 (2)
Janice Lorraine, bodybuilder

Janice, 74 ans, bodybuilder

la rédaction | Publié le Lundi 19 Juin 2017 à 10h57

Janice Lorrain, bodybuilder, s’apprête à concourir pour son premier titre international.

Le sport, c’est la santé. Et cette vieille dame de 74 ans nous le prouve aujourd’hui. Janice Lorraine s’entraîne tous les jours afin de participer à son premier concours international de bodybuilding. Son corps est musclé, ses os ont la densité de ceux d’une personne de 35 ans. Mais il s’agit pourtant bien d’une retraitée.

Janice Lorraine est dans le monde du bodybuilding depuis 20 ans déjà. Auparavant conseillère psychologique dans une école, elle a décidé de poursuivre une activité un peu plus sportive après avoir pris sa retraite. Sa raison principale ? L’ennui. Le manque d’appartenance à une institution. "Je n’appartenais pas à quelque chose d’important. J’étais désespérée" s’exclame-t-elle.

Un jour, alors qu’elle se rendait à la salle, elle a aperçu un groupe de dames âgées pratiquant le step lors d’un cours. Lorsque l’instructeur a rassuré l’une de ces dames sur la difficulté de l’exercice, Janice a été intriguée. Mais c’est après avoir vu une dame qui ne pouvait pas marcher sans l’aide de quelqu’un qu’elle a eu un déclic : "J’ai pensé, je ne serai jamais comme cela".

Elle a alors commencé un entraînement de résistance aux poids après avoir entendu que c’était bon pour la densité des os. Janice se rend à présent trois fois par semaine à la salle pour s’entraîner. "Je ne m’arrête pas. Je sais que si je fais cela, je me sens bien [...] et cela inspire les gens". Son entraînement ? 60 push-ups par jour, 32 kilomètres de course par semaine et une utilisation assidue de 13 machines à la salle.

Pourtant, sa famille n’est pas réellement impressionnée par son travail. Seul son mari, qu’elle a épousé il y a 26 ans, la soutient dans son entreprise. Il est tout le temps présent dans le public et lui applique son faux bronzant avant chaque compétition.

Cette année, Janice se rend en Thaïlande afin de concourir pour son premier titre international et espère que ses efforts vont être source d’inspiration pour beaucoup d’autres personnes.