d-20160522-G7WAFJ 2016-05-22 20:44:47
Alexandre Loffet, le président de l’USC Verviers.

Interview du président de l'USC Verviers: «Le PS, ce n'est pas des ordures comme Yvan Mayeur ou André Gilles»

A.F. | Publié le Lundi 19 Juin 2017 à 14h41

Le président de l’Union socialiste communale (USC) Verviers figure parmi les signataires d’une lettre ouverte de militants socialistes, rassemblés sous le nom « Groupons nous et demain », qui se distancient des pratiques peu glorieuses de certains membres du PS et veulent un renouveau. L’occasion pour lui de parler de la manière dont le PS verviétois abordera le prochain scrutin.

C’est dans un contexte quelque peu tendu que le PS va aborder la campagne pour les élections communales de 2018. Du coup, à Verviers, on réfléchit à la manière de se lancer dans ce scrutin. Et comme d’autres formations politiques traditionnelles (qui souffrent aussi ces temps-ci), la question se pose quant à savoir si les socialistes verviétois se présenteront sous le sigle PS ou sur une liste avec un autre nom.

«  Quelle que soit la décision prise, ce qui est clair c’est qu’il n’est pas question d’avoir honte d’être PS. Donc pas question non plus de ne pas avoir un programme de gauche. On ne doit pas se cacher d’être socialistes, le PS, ce n’est pas des ordures comme Yvan Mayeur ou André Gilles  », réagit Alexandre Loffet.

> Retrouvez l’intégralité de son interview dans l’édition digitale de La Meuse Verviers