PHOTONEWS_10639575-002.JPG

Attaque des Champs-Elysées: aucun signe de radicalisation n'a été détecté

Rédaction en ligne | Publié le Vendredi 21 Avril 2017 à 18h33

Ce jeudi 20 avril, un assaillant à ouvert le feu sur des policiers aux Champs-Elysée à Paris. Il a tué un policier avant d’être abattu.

Le procureur de Paris vient de tenir une conférence de presse sur l’attaque des Champs-Elysées survenue ce jeudi 20 avril.

Le procureur à fait la liste des nombreuses condamnations de Karim Cheurfi, l’auteur de l’attaque. Il a été condamné à 17 ans de prison depuis 2011, notamment pour avoir fait feu sur un élève gardien de la paix.

Le procureur nous apprend que Karim Cheurfi n’était pas fiché S et qu’aucun signe de radicalisation n’a été détecté pendant sa détention de 14 ans.

Nous apprenons aussi que l’homme était allé en Algérie au mois de février. Karim Cheurfi a raconté s’y être marié. Suivi par un juge d’application des peines, il n’avait pas le droit de s’y rendre. La justice n’avait alors pas décidé de renvoyer l’homme en prison malgré ce manquement.