The J. Geils Band
John Geils lors d’un concert en juin 1982 à Rotterdam.

Le guitariste américain J. Geils, célèbre pour "Centerfold", est décédé à l'âge de 71 ans

Afp | Publié le Mercredi 12 Avril 2017 à 10h48

Le guitariste américain J. Geils, dont le groupe portant son nom avait connu son apogée en 1981 avec son tube « Centerfold », est décédé mardi à 71 ans, selon la police.

John Warren Geils Jr. de son nom complet a été trouvé inconscient par les services d’urgence à son domicile de Groton dans le Massachusetts (nord-est des États-Unis), a précisé la police dans un communiqué. Une enquête a été ouverte sur les causes de son décès.

Le groupe J. Geils était apparu au milieu des années 60 avec un rock nourri de rhythm and blues à la façon des Stones. Figurant parmi les groupes américains les plus populaires des années 70, il est très prisé pour ses prestations scéniques. En 1982-1983, il avait assuré le lever de rideau d’une tournée européenne des Rolling Stones.

La formation d’origine comprenait outre J. Geils (guitares), Peter Wolf (chant), Seth Justman (claviers), Dany Klein (basse), « Magic » Dick (de son vrai nom Richard Salwitz, harmonica) et Stephen Jo Bladd (batteur).

Des tensions opposant Geils à Seth Justman et Peter Wolf, auteurs d’une grande partie de la musique du groupe, avaient conduit à sa dissolution peu après le succès du tube « Centerfold ».

Retiré à Groton, J. Geils qui continuait de jouer occasionnellement du jazz et du blues, s’était ensuite découvert une passion pour la restauration de voitures de course.